I. L’aide publique au développement du luxembourg en 2016

Ventilation de l’APD par type de coopération en 2016

Le tableau ci-dessous renseigne sur la ventilation par type de coopération de l’ensemble des dépenses d’APD du Luxembourg en 2016 en suivant les règles du CAD. 

Il en ressort que la coopération bilatérale au sens du CAD représente 71,57 % de l’ensemble des dépenses (FCD et articles budgétaires), contre 28,43 % consacrés à la coopération multilatérale. 

L’aide humanitaire, qui est incluse dans la coopération bilatérale, a représenté 13,82 % de l’APD en 2016. 

L’ensemble des ONG a géré un cinquième de l’aide publique au développement luxembourgeoise, dont 16 % pour les ONG luxembourgeoises agréées auprès du ministère des Affaires étrangères et européennes.

La différence entre APD brute et nette s’explique par les remboursements réalisés au bénéfice du Fonds de la Coopération au développement (FCD), voire directement de la Trésorerie de l’État en cours d’exercice (cf. point 5 infra).